Pourquoi faire appel à un Conseiller de la Financière Investissement ?

Souvent associé aux grandes fortunes, dédié à seulement quelques familles, il est très peu usuel de faire appel à un Conseiller en Gestion de Patrimoine. Et pourtant… peu connu du grand public, le CGP établit de plus en plus sa place auprès de tout un chacun, dans ce contexte socio-politico-économique en perpétuel mouvement, face à ces incertitudes pour l’avenir... 

La crise des Gilets Jaunes, qui a impacté fortement l’économie depuis fin 2018, en est l’indicateur premier. Les voyants sont au rouge, prescience de l’arrivée d’une crise majeure en 2019. L’INSEE nous annonce une inflation avoisinant les 2 %[1] (1,85 % en moyenne pour 2018), sans tenir compte, dans ce calcul, de la variable immobilière : l’inflation réelle est plutôt proche des 4%. Ce qui limite fortement le pouvoir d’achat des Français, et surtout leur confiance. « Le pouvoir d’achat des Français augmente quand le revenu disponible, c’est-à-dire leurs salaires plus les prestations moins les impôts qu’ils payent, augment plus que les prix » (Ronan Mahieu, chef du département des comptes nationaux de l’INSEE [2]).

En parallèle, le système de retraite et de protection sociale bat fortement de l’aile, malgré les efforts du Gouvernement, qui ne cesse d’augmenter les cotisations et/ou de renforcer les conditions d’accès face à une population vieillissante. Difficulté de réussite avec un taux de chômage important, dansant autour de la barre des 9 % en France métropolitaine, et 24 % à la Réunion [3].

La dette publique française, même si elle connait une légère baisse depuis quelques mois, a augmenté de 42,3 points en 14 ans, passant de 56,1 % au 4T2005 à 98,4 % au 4T2018[4]. Pour pallier à cette augmentation, Bercy fait de grandes modifications. Le prélèvement à la source, le système informatisé des déclarations, les réformes fiscales (…) ont pour objectif d’optimiser l’impôt, en limitant les dépenses et en favorisant le contrôle.

Subissant tout cela, l’appréhension des Français face à l’avenir est ainsi grandissante. « Est-ce que je vais être capable de maintenir mon pouvoir d’achat ? Comment pallier le déficit que j’aurai à la retraite ? Quelles sont mes prévoyances ? Quels sont les choix les plus pertinents pour mes investissements futurs ? Comment dois-je me préparer pour demain ?... ». Autant de questions de plus en plus nécessaires dans ce contexte. Mais comment arriver à établir des stratégies dans cette nébuleuse ? Les Lois changent, les situations personnelles et économiques évoluent. Ce n’est pas toujours facile de prendre les bonnes décisions, de trouver les bons conseils... Alors nous, Français, réagissons peu. Nous établissons les mêmes stratégies qu’effectuaient nos pères et nos grands-pères. Nous économisons auprès des institutions bancaires auxquelles nous ne croyons plus. Nous investissons dans des revenus locatifs, adossés parfois à des lois de défiscalisation, et nous nous rendons compte que ces revenus coûtent non seulement cher (lourdement chargés et fiscalisés), mais en plus, sont incertains (instabilité des locataires). Parfois, nous pensons également avoir fait le nécessaire, jusqu’à ce qu’un événement intervienne (retraite, arrêt maladie, chômage, décès prématuré…), et nous nous rendons compte alors que nous avons perdu beaucoup. Nous regrettons souvent nos choix, nos décisions... quand nous en avons pris. Car beaucoup ne prennent finalement pas le temps de s’occuper de soi, trop occupés par les problématiques et préoccupations de la vie courante.

Sans réaction, sans grand changement, les Français les moins préparés subiront l’avenir plutôt que de l’anticiper. Ceux qui réussiront n’auront pas eu dela chance, ils se seront tout simplement dirigés vers les bons interlocuteurs, les bons conseillers...

Vers la vulgarisation du métier de CGP ?

Le métier de Conseiller en Gestion de patrimoine est né dans les familles fortunées, mais se popularise face à la demande expresse du marché. « Il nous appartient d’orienter dans leurs choix patrimoniaux sur le long terme nos clients qui ne trouvent plus l’écoute qu’ils méritent dans les banques traditionnelles» (Benoist Lombard, président CNCGP[5]- Capital.fr[6]).

Face aux problématiques grandissantes des particuliers et des professionnels, le CGP devient un interlocuteur privilégié, et accessible à tous : un Money Doctor, un praticien du patrimoine proche de son client. Plus précisément, ce métier est compris dans les termes qui composent sa fonction : « Conseiller en Gestion de Patrimoine » :

  • Conseiller, tel un médecin, le CGP ne peut conseiller sans avoir fait au préalable un diagnostic de la situation, à travers 4 angles d’approches complémentaires : l’angle matrimonial, l’angle professionnel et social, l’angle budgétaire et fiscal, l’angle patrimonial.
  • Gérer, c’est proposer les solutions adaptées aux préoccupations, aux projets, aux moyens et à l’évolution des situations dans un environnement changeant.
  • Le Patrimoine, c’est ce qui a été constitué ou qui sera constitué grâce au travail (revenus, droit retraite, droit prévoyance…). C’est ce qui a été peut-être reçu et qui sera transmis un jour. C’est ce qu’il va falloir suivre et optimiser dans le temps.

Un CGP n’est donc pas un magicien, mais un généraliste de la vie. L’écoute active et la multitude de paramètres à analyser vont lui permettre d’avoir une vision globale de la situation et, à l’instar d’un médecin, il orientera et accompagnera son client sur le long terme vers les solutions et les interlocuteurs privilégiés qui s’offrent à lui. Le conseiller en Gestion de Patrimoine a ainsi une obligation de conseil spécifique, formulée de manière claire, exhaustive et non trompeur.

La bonne santé de votre patrimoine dépend donc en grande partie de la façon dont vous en prenez soin. Allez-vous consulter un médecin en qui vous ne croyez pas ? Il est donc essentiel de savoir choisir un bon CGP, avec qui établir une relation de confiance stable et pérenne.

La confiance n’exclut pas le contrôle !

Il est, de ce fait, évident de ne pas faire confiance à n’importe qui. L'appellation de conseiller en gestion de patrimoine désigne, en France, une activité de conseil incluant a minima une habilitation réglementaire :

  • C.I.F. : conseiller en investissements financiers ;
  • O.R.I.A.S. : Organisme centralisateur qui délivre les autorisations pour les statuts CIF, IOBSP, courtier en assurances ;
  • I.O.B.S.P. : l'intermédiation en opérations de banque ;
  • la carte d'agent immobilier (Carte T, délivrée par la Préfecture)

Responsabilité et assurance du CGPStrictement contrôlé et réglementé par différentes autorités (AMF, Anacofi, Orias, ACPR…), le CGP a plusieurs obligations et devoirs. Tel un avocat ou un médecin, le CGP est avant tout lié au secret professionnel et au devoir de conseil.

Le CGP doit donc travailler selon un certain formalisme, avec une grande déontologie, sous couvert de contrôle des autorités étatiques. Ainsi, pour vérifier le sérieux d’un CGP, vous devez prendre des garanties dès le premier rendez-vous en lui demandant sa Fiche d’Information Légale [7] et vérifier les homologations et inscriptions du cabinet auprès des Autorités référencées. Vous pouvez également contrôler son indépendance vis-à-vis des intermédiaires financiers, banques ou assurances, et la solvabilité de ses partenaires.

A la Financière Investissement 

Jean Marc Meunier est venu la 1ère fois à la Réunion en 2005 pour une compétition de parachute. Ce belge est tombé...… amoureux d’une réunionnaise et a décidé de s’installer sur notre île afin d’y développer la Financière Investissement. L’éducation saxonne du directeur du Cabinet apporte une touche de nouveauté dans les stratégies présentées à nos clients, une croyance dans l’économie réelle, une conscience de développer sa propre sécurité personnelle, un accompagnement complet et de proximité...

Technicienne du patrimoine, créatrice et facilitatrice de business, l’équipe de la Financière Investissement se développe au fil du temps. Aujourd’hui composée d’un solide back-office à la Ciotat, la Financière a un pied (de géant) sur le marché de la Métropole et de l’Europe, permettant ainsi de trouver en permanence des solutions de plus grande qualité, quel que soit le secteur géographique. Et ce, dans un souci de diversification. L’équipe de la Ciotat est perpétuellement à l’écoute du marché, à la recherche de partenariats toujours plus performants, vérifiant la solidité des investissements et des gestionnaires, en veille à l’actualité mouvante.

Grâce à cette belle équipe métropolitaine, nous œuvrons également à connaître et comprendre les réglementations, puis à les appliquer sans faille afin d’assurer la conformité du cabinet, de la relation et de la sécurité de nos clients.

La Team réunionnaise de Conseillers, très éclectique, se structure autour de divers personnalités et âges. Mais ne vous fiez pas à votre première impression, car chacun a une solide expérience de la vie. La Financière Investissement a mis en place une formation continue de nos conseillers, un gage de qualité pour être toujours à la pointe des nouvelles opportunités fiscales, financières, juridiques et sociales. La veille institutionnelle étant active, l’information et la pédagogie de nos clients en sont les points d’honneur, et ne peut passer que par une équipe à la pointe.

Afin de toujours apporter un service de qualité, et dans notre devoir de conseil, la Financière Investissement s’est dotée de précieux partenaires : de notaires à avocats, d’experts comptables à assureurs, d’agents immobiliers à gestionnaires... D’ailleurs, fidèles lecteurs, vous avez sûrement déjà lu un article de l’un de nos partenaires et intervenants sur la Newsletter de la Financière Investissement !

Je souhaite rencontrer un Conseiller de la Financière Investissement

 

Les champs d’action des conseillers de la Financière Investissement ?

Les Domaines d'intérêts professionnelsLes domaines d’intervention de la Financière s'étendent sur la totalité de la sphère de notre client : du particulier au professionnel. A chaque situation et chaque âge correspond une, voire plusieurs problématiques, auxquelles votre conseiller trouvera une stratégie complète et sur le long terme. Avec la volonté de vous accompagner tout au long de votre vie et dans chacune de vos décisions patrimoniales, votre conseiller deviendra votre interlocuteur privilégié.

Les solutions présentées se font dans une approche globale de votre situation, de vos désidératas et de vos inquiétudes. Après une analyse détaillée de votre bilan patrimonial, votre conseiller saura vous expliquer les écarts entre ce qui va arriver et ce que vous souhaitez voir arriver. Il sera en mesure de vous trouver des stratégies globales, alliant des conseils juridiques, sociaux, fiscaux et financiers.evenement

Du sur-mesure. Pour vous aider à mieux comprendre ce que vous avez déjà, ce que cela va entraîner. Et quelles sont les pistes d’optimisation qui s’offrent à vous, ce que vous pouvez mettre en place pour demain. C’est notre façon de conseiller.

Quant aux investissements proposés par la FI, ils se veulent tournés vers l’économie réelle, la sécurisation de vos actifs et avoirs, en limitant les risques. Le risque zéro n’existant pas, il est essentiel de prendre en considération tous les impacts de chaque situation et de ceinturer l’impact de l’inflation.

L’outil contre-inflation auquel nous croyons : le bras de levier du crédit. Jean-Marc Meunier expliquait, dans son article « faut-il encore épargner » paru dans la NL de la FI en Mars 2019, que l’emprunt favorisait fortement l’investisseur, en luttant activement contre l’inflation.

Le maître-mot que nous prônons : la diversification. Ne pas mettre ses œufs dans le même panier permet de temporiser les risques.

Les choix que nous vous proposons : la débancarisation et la sécurisation de vos actifs. Votre argent n’est plus en sécurité dans les banques. Nous l’attestons et nous le signons. Nous vous l’expliquons et nous vous le prouvons. Les crises bancaires, la volatilité de nos avoirs, l’insécurité même du système bancaire laissent sous-tendre une crise financière majeure. Après une trop forte inflation vient la déflation…

Le témoin de nos compétences : l’investissement dans l’économie réelle. Favorisant l’investissement immobilier, mais à l’inverse d’un agent immobilier classique qui proposera des solutions classiques, l’offre diverse et variée de la FI permet de répondre à chaque situation, en stoppant l’impact négatif des revenus fonciers par exemple. L’exclusivité de plusieurs de nos solutions, grâce à notre pied (de géant, je vous le rappelle) en métropole et notre équipe de choc, nous permet de vous proposer des solutions uniques, délocalisées et contrôlées.

L’approche que nous mettons en place : la pédagogie. Il est essentiel pour nous que vous compreniez chaque point. C’est de votre vie dont nous parlons, de vos choix, de vos décisions... Nous souhaitons vous accompagner dans le développement de vos connaissances et de votre savoir. Nous vous conseillons, et nous vous accompagnons, mais il ne tient qu'à vous de prendre les décisions qui vous séduisent, mais surtout que vous comprenez.

Vous l’aurez admis, il n’existe plus de critères officiels quant à faire appel à un conseiller en Gestion de Patrimoine. Dès lors qu’un projet de vie se met en place, une problématique patrimoniale s’ensuit. Ainsi, tout le monde, à un moment donné, est concerné par la gestion de patrimoine. Cette dernière requiert une expérience technique et un suivi rigoureux de votre situation dans le temps. Autant de garanties que relèvent la Financière Investissement et ses conseillers qui parviennent à nouer une relation de confiance avec leurs clients sur le long, très long terme. Une globalité de travail et une diversité de solutions, des précautions et de nombreuses garanties prises, nous vous trouverons les solutions pour que demain ressemble à ce que vous avez décidé aujourd’hui.

 

[1] taux d’inflation en 2018, Données annuelles de 1991 à 2018 », paru le 15/01/2019, Insee.fr
[2]Insee.fr &
[3]Le taux de chômage se stabilise », par Aurore Fleuret et Philippe Paillole, parution Flash Réunion n°126 paru le 13/04/2018 , Insee.fr &« taux d’inflation en 2018, Données annuelles de 1991 à 2018 », paru le 15/01/2019, Insee.fr
[4]en 2018, le déficit public s’élève à 2,5 % du PIB, la dette notifiée à 98,4% du PIB », parution n°72, paru le 26/03/2019, Insee.fr
[5]CNCGP : Chambre Nationale des CGP
[6]Capital.fr – article « Huit choses à savoir sur les Conseillers en gestion de Patrimoine (CGP) » par Sylvain Deshaves, publié 18 avril 2016, mise à jour 06 décembre 2018
[7]Ou DER Documents d’Entrée en Relation

04.06.2019
Gestion du patrimoine

Auteur: Gwendoline Colson

Conseillère en gestion de patrimoine privée - La Financière Investissement
Retrouvez-nous sur: