Le patrimoine national augmente, stimulé par les cours de la bourse et le marché de l'immobilier

D’après les statistiques publiées par l’Insee, le patrimoine économique national a connu une hausse de 3,7 % en 2017. La tendance est en nette progression par rapport à l’année 2016 avec sa hausse de 2,7 %.

Selon les chiffres publiés par l’Insee, le patrimoine économique national net, fin 2017, était estimé à 14 762 milliards d’euros. Cette valeur représente près de 7,9 fois le produit intérieur net de 2017. Cet accroissement par rapport à l’année 2016 s’explique notamment par l’augmentation de la valeur des constructions et des terrains, mais aussi de la hausse des cours boursiers.

La hausse des prix de l'immobilier

Avec la hausse des prix de l’immobilier, le patrimoine net des ménages connait une progression de l’ordre de + 3,8 %. Celui-ci est composé d’actifs non financiers pour les deux tiers, notamment dans le domaine de l’immobilier. Une hausse de 3,5 % du patrimoine non financier des ménages a été enregistrée durant l’année 2017, dont celle du patrimoine immobilier de l’ordre de 3,3 %. En termes de valeur, il s’agit de près de 7 679 milliards d’euros. À noter que la croissance enregistrée en 2016 était de 3 %, et la moyenne entre 2005 et 2015 de 2,4 %.

Les actifs financiers

Concernant les actifs financiers, les ménages profitent toujours des placements bancaires. L’encours en numéraire et dépôts est en progression de 4,6 % contre 4,1 % durant l’année 2016. Les placements en livrets séduisent plus les ménages que les placements à risque. Cependant, les placements sur les dépôts gardent une forte performance. Avec des taux historiquement bas relevés ces dernières années, une diminution de l’encours des titres de créance a été remarquée durant l’année 2017 auprès des ménages, à hauteur de – 12,5 % après – 3,8 %. La période se traduit également par une augmentation du taux de parts de fonds d’investissement et de détention d’actions, à raison de + 8,1 % après celui de + 4,9 %. Si l’indice boursier SBF 120 démontre une revalorisation de + 10,8 % après + 4,7 %, les placements en assurance-vie, quant à eux, présentent une tendance à la baisse, à raison de + 1,4 % en 2017 contre + 2,2 % durant l’année précédente. Globalement, les actifs financiers des ménages sont passés à 4,4 %, après + 2,9 % durant l’année 2016, tandis qu’au passif, l’encours de crédits présente un accroissement de 5,4 %, notamment grâce au développement du marché de l’immobilier.

Les Sociétés financières et non financières

Bien que les fonds propres des sociétés financières aient connu une progression significative, celle-ci demeure moins importante que celle des sociétés non financières. Le patrimoine net des sociétés financières est évalué à 561 milliards d’euros, avec des actifs d’une valeur de 14 456 milliards d’euros. Si la progression était de 14,8 % en 2016, la tendance est à la baisse pour l’année suivante, à raison de – 8,4 %.
Un accroissement plus conséquent du stock de passifs financiers des sociétés financières est observé par rapport à celui des actifs financiers (+ 5,1 % après + 4,4 %). L’encours de crédits en provenance des sociétés financières est en hausse de 3,8 %, contre + 4,5 % au cours de l’année précédente. Le renforcement des crédits aux ménages et aux sociétés non financières a permis le développement de l’investissement et celui des transactions immobilières. L’investissement a progressé de 5,4 %, tandis que les transactions immobilières ont augmenté de 5,8 %, contre 3,3 % et 4,2 % en 2016. Avec l’influence des flux nets d’acquisitions et des valorisations positives, la détention de parts de fonds d’investissement et d’actions est en hausse, à raison de + 8,2 % après + 6,6 %.

Le passif des sociétés financières connait un accroissement impressionnant de l’ordre de + 5,6 % en 2017, contre + 3,9 % auparavant. Grâce à la hausse des dépôts des ménages et des sociétés non financières (+ 5,9 % après + 5,1 %), la valeur en numéraire et dépôts des passifs nets des actifs est estimée à 2 565 milliards d’euros au cours de l’année 2017.

Nouveau call-to-action

29.01.2019
Gestion du patrimoine

Auteur: La Financière

Retrouvez-nous sur: