Baisse historique pour les taux de crédit immobilier

Les chiffres dévoilés ces derniers jours par l’Observatoire Crédit Logement/CSA sont sans appel : les taux de crédit immobilier sont tombés sous la barre des 2% en mars 2016, offrant par conséquent de belles perspectives aux emprunteurs. Les chiffres dévoilés ces derniers jours par l'Observatoire Crédit Logement/CSA sont sans appel : les taux de crédit immobilier sont tombés sous la barre des 2% en mars 2016, offrant par conséquent de belles perspectives aux emprunteurs.

Des taux qui ne cessent de décroître

Alors qu'ils s'élevaient à 2,20% en novembre dernier, les taux de crédit immobilier atteignent seulement 1,97% en mars 2016, toutes durées confondues.

Selon la majorité des experts, le phénomène mérite d'être souligné puisque c'est la première fois, depuis les dernières années de la décennie 1940, que les taux de crédit immobilier s'établissent à un niveau aussi faible.

D'après Philippe Taboret, directeur général du Cafpi (Conseil à l'accession et au financement en prêts immobiliers), il est en outre probable que la baisse des taux constatée ces derniers temps se poursuive au cours du mois d'avril; les emprunteurs pouvant, à l'heure actuelle, jouir non seulement de conditions de taux exceptionnelles, mais aussi profiter de la concurrence acharnée à laquelle se livrent les établissements bancaires pour parvenir à remplir leurs objectifs commerciaux.

Des chiffres révélateurs

Bien que les taux de crédit immobilier connaissent actuellement une baisse sans précédent, il est bon d'apporter quelques nuances et précisions sur le phénomène.

On constate ainsi que le recul des taux affecte davantage le marché de l'ancien que du neuf. En effet, avec un taux moyen estimé à 1,93% en mars 2016, l'immobilier ancien a baissé de 31 points par rapport à octobre 2015 contre 19 points (soit un taux moyen de 2,08%) pour le neuf durant la même période.

D'après les experts de l'Observatoire Crédit Logement/CSA, la politique économique mise en œuvre par la Banque centrale européenne, en corrélation avec les offres commerciales proposées par les établissements de crédit, devrait maintenir les taux de crédit immobilier à un faible niveau pour les mois à venir.

Une tendance qui devrait favoriser l'accès à la propriété

La baisse généralisée des taux de crédit immobilier concernant toutes les durées d'emprunt, les spécialistes affirment sans ambages que la majeure partie des ménages devrait pouvoir accéder à la propriété sans aucune pénalité, et ce même pour des durées d'emprunt longues.

La situation actuelle, associée avec divers dispositifs régionaux tels que le prêt à taux 0 ou le dispositif Pinel dans le neuf, incitera certainement les jeunes, possédant des ressources financières suffisantes, à devenir propriétaire d'un bien immobilier.

Précisons toutefois que, même si la conjoncture actuelle est favorable, la baisse des taux n'est pas le seul élément à prendre en compte lorsque l'on contracte un emprunt. Il est en effet vivement recommandé de prendre connaissance de diverses notions telles que la délégation d'assurance ou les options du prêt.

11.04.2016
credit

Auteur: La Financière

Retrouvez-nous sur: